Elisabeth Guigou est une femme que vous avez toujours connue. Son regard, sa posture élégante, les images de l’hémicycle et les années qui s’égrènent. Une jeunesse politique française dans les années 1990 et 2000. Elle vous dit : « dès que je suis devenue ministre, je savais que je devais descendre dans l’arène électorale. Ça n’avait pas de sens de n’être ministre que grâce à la volonté d’un Président ». Continue reading

Sophie Grégoire est une femme qui vous dit « être une bonne dirigeante ? Pour moi, c’est assez simple, c’est payer ses collaborateurs et ses fournisseurs. Les payer en temps et en heure » et elle ajoute « trouver un bon fournisseur, ce n’est jamais une question d’argent, c’est une question de confiance ». Vous vouliez du bullshit de leadership ? Reprenez plutôt votre Harvard Business Review.

Continue reading

Anne-Claire Legendre est une femme qui vous dit : « c’est très excitant aujourd’hui d’être une femme. Ça fait 200 ans que les femmes réfléchissent à leur place dans la société, à ce que représente le genre, à la façon dont elles peuvent exprimer leurs aspirations individuelles et je crois que les hommes commencent tout juste à se poser la question ». Continue reading

Anne Cullerre est une femme que vous ne savez pas comment appeler, madame, amirale… La première amirale française, ça vous intimide un peu. Elle vous détend tout de suite. Elle, son sourire, son regard pétillant. « Je suis vice-amirale. J’ai mis un “e” à vice-amiral parce que j’ai été marin, militaire et femme, tout en même temps et quelque part cet intitulé résume ce que j’ai été ». Aussi simple que cela.  Continue reading

Inna Shevchenko is a living icon. It came close for her: « I know from experience that for some people, it is easier to kill than to accept that women using their voices and their bodies to challenge their morality. »

Inna Shevchenko looks like the daughter of Barbie and Stalin, and she wants to liquidate both her parents: « the patriarchy was erected on the female body. It is therefore with our bodies, on this battlefield precisely, that we can destroy patriarchy. An active, non-passive body, a moving body that screams, an angry body that does not smile ». Continue reading