Mercedes Erra est une femme qui sonne le réveil « il faut réapprendre un peu la révolte parce que là on est trop apathique ». Ça, c’est fait.

Tout Paris la connaît. Croit la connaître. Une femme dure, qui parle fort. Elle s’en étonne : « qu’est-ce que ce je fais de si fou ou de si dangereux ? Je travaille jour et nuit pour mes clients ». Vrai qu’elle carbure à une énergie qui pourrait sauver le monde. Vrai qu’elle demande aux femmes de l’audace, de se bouger, d’aller chercher leur destin avec les dents, comme les hommes. Espagnole qui a bâti la plus belle agence de publicité française, au nez et à la barbe des Anglo-Saxons, elle porte surtout un coin du grand fantasme des femmes de pouvoir. Celles qui ne doivent leurs victoires qu’à elles-mêmes. Voilà le plus subversif.

Continue reading

Anne-Marie Idrac est une femme qui vous dit « l’éternel féminin, ce n’est pas tellement mon genre ». Elle ajoute, presque sans y toucher « l’exercice des responsabilités, avec ce qu’il faut de courage et de ténacité est, d’après mon expérience, une spécialité féminine. » En face de vous, une grande dame, magnifique, altière, complice, sincère. Vous n’en croyez pas vos yeux.

Continue reading

Karen Jequier est une femme de moins de 40 ans qui constate combien « pour une femme, être ambitieuse, cela paraît suspecte ». Pas très naturel, pas très raisonnable. Comme si l’ambition se révélait toujours le cache-misère de la féminité.

Bien avant de se heurter à des études et une vie professionnelle dominées par les hommes, Karen Jequier a été biberonnée à l’efficacité. Elle voulait faire une différence. Elle exige des nouvelles générations qu’elles soient aussi intransigeantes : qu’elles revendiquent l’égalité hommes-femmes autant que l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Puisque le marché du travail ne déroge pas à la règle de l’offre et de la demande, que chacun joue sa partie sans attendre.

Continue reading

Salima Saa est une femme qui commence par vous dire : « bien sûr je continue à me cogner au plafond de verre, mais je ne baisse pas les bras ». En politique, au sein du CAC 40, pour limiter les femmes, en particulier les jeunes et pour bloquer les personnes issues de la diversité, les plafonds de verre se sont empilés, et elle n’a cessé de les faire voler en éclat les uns après les autres.

Continue reading