Nathalie Palladitcheff est une femme qui vous dit :“Je ne vois pas de contradiction entre le grand capital et les soucis du monde. Je pense qu’il y a un chemin qui est en cours. Plus on sera dans une construction économique et sociale durable, et en accord avec les besoins du monde, plus la rentabilité long terme sera assurée. Quand on est riche et bien portant, si on ne fait pas quelque chose pour le reste du monde, qui va le faire ? ”. Gentle reminder.  Continue reading

Sophie Grégoire est une femme qui vous dit « être une bonne dirigeante ? Pour moi, c’est assez simple, c’est payer ses collaborateurs et ses fournisseurs. Les payer en temps et en heure » et elle ajoute « trouver un bon fournisseur, ce n’est jamais une question d’argent, c’est une question de confiance ». Vous vouliez du bullshit de leadership ? Reprenez plutôt votre Harvard Business Review.

Continue reading

Anne-Charlotte Fredenucci est une dirigeante qui vous dit : « ce que je regrette c’est de ne pas avoir réussi à démontrer plus tôt à mon père que j’avais les capacités pour prendre la relève. Parce qu’on aurait pu éviter les licenciements ». Vous l’aimez intense et sans faux-semblant ? Vous allez être servi.e !

Continue reading