Christiane Lambert est la voix des agriculteurs français, mais aussi la voix, plus lointaine, plus précaire, des agricultrices. Son parcours ? « Lorsque je disais que je voulais être agricultrice beaucoup me disaient mais non tu es une femme tu n’y arriveras pas, tu ne trouveras pas de terre, tu n’auras pas la confiance du banquier, c’est trop dur, c’est un métier d’homme ».

Continue reading

Quand on demande à Christine Pedotti, ce que signifie, pour elle, être une femme, elle vous laisse avec un long silence. Ce silence n’est pas un vide, il n’est pas embarrassé. Ce silence, on sent qu’il embrasse toute la question, qu’il pèse sa vérité, on sent qu’il fait surgir un chemin. Et puis la réponse tombe, la réponse qu’au fond on espérait, parce que paradoxalement, elle nous laisse moins seule(s), moins perdue(s), moins conne(s) : « je ne sais pas. Je ne sais pas ce qu’est être une femme, mais je sais que je m’allie aux autres femmes quand on leur conteste le droit le statut d’être humain ».

Continue reading

Véronique Slovacek Chauveau est une militante qui vous dit « il faut commencer à se battre même avant la naissance je pense, dès que l’on sait que c’est une fille ou un garçon on ne s’adresse pas à la maman de la même manière ». Vous revient soudain ce jour où, enceinte d’une fille, on vous avait dit « bon… ça sera pour une prochaine fois [NDLR : l’honneur de porter un mâle] ».

Continue reading

Chez Janine Mossuz-Lavau, il y des tee-shirts collectors avec des slogans politiques sur les dossiers des chaises. Ici, on prend le parti des foules. #MeToo ? Elle n’a pas été surprise le moins du monde. Depuis des décennies, elle donne la parole à tout le monde, vraiment. Et elle écoute. La peur, le harcèlement, mais aussi l’égalité, la libération, la liberté sexuelle, elle a déjà tout entendu. La masculinité à la dérive, les hommes déboussolés ?

Continue reading

Eve Parier est une femme qui vous dit d’emblée « ce qui guide mes modèles de femme, c’est le courage ». Au moment des attentats du Petit Cambodge et du Carillon, Eve Parier éteint son bureau de directrice du groupe hospitalier Lariboisière, Fernand Widal et Saint-Louis. Il est 21H30, un vendredi soir, elle hésite quelques secondes. C’est l’une des rares fois où elle prend à droite pour prendre une petite sortie piétonne dont elle a la clé. À gauche, le chemin qu’elle prenait d’habitude l’aurait menée tout droit sous le feu des assaillants. La sensation de ses secondes-là, dit-elle, est encore vive dans sa mémoire.

Continue reading