Downloads:

Clara Gaymard est une femme qui ouvre l’horizon : « c’est la vie qui m’a rendue libre. C’est la curiosité et l’envie de découvrir et de respirer le monde. C’est l’appétit qui m’a rendue libre ». Vous la contactez parce qu’elle est la figure-même de la femme qui a eu une carrière, une famille (9 enfants donc) et un mari assez occupé (Ministre, entre autres). Vous pensiez voir une bourgeoise-type, vous vous prenez une femme décidée à regarder le bonheur en face et une bonne dose de sororité : « il y a des choses qu’on ne peut partager qu’avec des femmes qui vous aiment comme des sœurs ».

On pourrait dire tant de choses sur Clara Gaymard, toute de sagesse et de fraîcheur. 9 enfants et l’envie de déplacer des montagnes. Le plus frappant peut-être, c’est qu’elle prend votre parti, tout de suite, sans sommation. Elle est de votre côté, prête à remonter les manches : « je ne cesse de répéter aux jeunes femmes : si tu as envie vas-y et ne mets pas ta peur avant l’envie. Je pense que l’on se fabrique nos prisons et que l’on invente sa liberté. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours quelqu’un pour vous critiquer. La seule règle que l’on peut s’imposer, c’est de faire du mieux que l’on peut ». Elle vous offre du répit. Et c’est beaucoup.

Est-ce parce que vous vous attendiez à un entretien convenu ? Quand vous sortez de l’entretien, ce qui vous vient, c’est juste de la magie. De la magie pure et simple, quand elle vous répond, après une seconde d’un temps suspendu : « je ne me pose pas la question de savoir ce que c’est d’être femme. Je me pose la question de savoir ce qu’est d’être Clara. Chaque jour je me demande : comment puis-je être pleinement cette femme qui s’appelle Clara et dans laquelle je suis née, dans laquelle je vieillis et dans laquelle je vais mourir ». Une claque. Cette intensité dont parfois les femmes sont seules capables.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast