Marion Guillou est ce qu’on appelle une bonne cliente, elle vous répond tout de suite : « être une femme libre, c’est l’objectif de toute ma vie ». Papesse mondiale de la sécurité alimentaire et de l’alimentation durable, elle a affronté les crises et enchaîné les postes, attirée par un certain goût du défi.

Il y a chez Marion Guillou une grâce plutôt sage. Elle vous décrit son parcours avec humilité, elle ne le fait pas pour parler d’elle-même, mais pour aider les jeunes femmes à se libérer. Elle voudrait que toutes les femmes aient le choix. Elle ne regrette pas moins « quand les femmes se mettent au smic de leurs capacités. Elles se mettent dans leur minimum de potentiel au lieu de se mettre dans leur maximum de potentiel, c’est dommage. »

Bien sûr, elle vous dit que ça n’a pas été facile de tout mener de front. Et puis, on la surprend, au coin d’une question, mais alors pourquoi s’être donné tout ce mal ? « J’avais envie, je suis gourmande. Quand on l’est, on a envie de tout faire à la fois. » Quand on sort du bureau de Marion Guillou, c’est cette liberté-là qui vous reste, celle d’aimer la vie goulument et d’en vouloir toujours plus. Quelle belle prescription.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast