Adeline Hazan balaie le débat : « il est absolument évident qu’une femme en politique est obligée de travailler deux fois plus et de montrer deux fois plus qu’elle est compétente qu’un homme ». Exit l’angélisme. Elle ajoute « il y a des choses plus insidieuses, par exemple confier aux femmes uniquement les dossiers sociaux et pas la compétence financière ni l’aménagement du territoire ».

Adeline Hazan est une femme qui n’a eu qu’un fil rouge : lutter contre les discriminations. Magistrate, Maire ou Commissaire Générale aux lieux de privation de liberté, elle attaque l’Everest par toutes les faces. Elle vous dit aujourd’hui que « la femme n’est pas un détenu comme les autres ». Elle a moins de temps à l’infirmerie, moins d’activités, moins de possibilités. Privée de liberté parmi ceux qui sont privés d’horizon. Mise en abîme de la détresse.

Dans la balance de sa vie, face au poids de la misère humaine, Adeline Hazan place une féroce indignation. Elle est libre, elle. Eux ne le sont pas. Leur dignité sera son combat.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast