Laurence Rossignol est une Sénatrice qui vous assure : « les femmes doivent comprendre qu’elles auront plus de bénéfices à s’entraider qu’à attendre d’avoir les miettes de ce que les hommes peuvent leur donner« . Cette discussion avec l’ancienne Ministre relève de la pure gourmandise.

Elle voudrait que les femmes cessent d’avoir peur. Elle voudrait apprendre à nos filles à être des rebelles qui s’intègrent. Elle veut tout pour les autres, Laurence Rossignol. Elle s’est battue, au premier degré, face à la société des hommes et celle de certaines femmes, pour faire reculer la prostitution. Contre le mythe de la prostituée au grand cœur. Contre la fable des besoins sexuels masculins primitifs. Elle nomme les choses. Elle ne fait pas de concession avec le corps ni avec la dignité des femmes. Pourquoi les femmes ne renversent pas le patriarcat ? Parce que « la peur du bannissement est inscrite dans notre cerveau reptilien« . La claque.

Bien sûr, vous aurez entendu la réputation de Laurence Rossignol : une femme dure, pénible peut-être. On aura aussi levé les yeux au ciel. Quand on déambule dans les couloirs du Sénat, à la sortie de son bureau, on chancelle un peu. L’uppercut, c’est sa sincérité. Le direct, c’est sa mécanique intellectuelle. Le coup de grâce, c’est sa profondeur humaine. Cette empathie violente qu’elle ne lâche qu’après un combat rapproché. Après avoir vu Laurence Rossignol, on sait qu’on n’aura plus jamais le goût de l’esquive.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast