Agnès Ogier est une femme qui vous répond : « il faut agir sur tous les fronts. Il n’y a rien de superflu. Il faut que les femmes prennent leur destin en main elles-mêmes, il faut plus de lois, il faut éduquer les petites filles… »

Une grande femme, d’une grâce irrépressible, irrésistible. Sa joie vitale vous surprend, son naturel et l’absence – enfin – de précaution oratoire du genre : hommes et femmes, nous sommes complémentaires, pas de guerre des sexes… Elle n’a jamais eu l’intention de faire la guerre. Agnès Ogier respire l’envie de vivre, de prendre le job d’après, juste pour voir. Elle aura beau peser le pour et le contre, elle sait que la curiosité aura le dernier mot.

Agnès Ogier est une femme qui nous souhaite plus de légèreté : « mon regret, c’est de ne pas avoir été plus légère, de ne pas m’être dit que les choses ne sont pas si graves. Quand vous partez en séminaire, et que c’est la rentrée de vos enfants, ce n’est pas si grave… Juste un peu plus de légèreté.» Le reste vous intéressera bien sûr, mais ces mots-là vous resteront comme un pardon, comme un contact chaleureux dans un monde où l’on ne se touche plus, comme une sortie de secours quand vous ne saviez plus que penser de vous-même.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast