Ambroisine Bré est une jeune femme qui sait déjà : « mon chant m’a permis de me découvrir en tant que femme. Le chant a porté ma voix de femme, m’a épanouie, m’a fait grandir ». Elle était une enfant timide, ses frères et sœurs criaient, elle chantait. 

Nommée aux victoires de la musique classique 2019, elle parle de son instrument de musique, et au détour des phrases, elle se débat dans les injonctions paradoxales des femmes ou des êtres humains. Elle voudrait vivre passionnément de ville en ville, d’opéra en opéra : « le plus beau rôle qu’on pourrait me confier ça serait des rôles comme Carmen de Bizet ou Charlotte dans Werther de Massenet parce que ce sont des femmes fortes et fragiles à la fois ». Elle sait que les femmes sont parfois rattrapées par la patrouille. Une famille, un foyer stable.

Ambroisine Bré est à l’aube de sa carrière, d’artiste lyrique et de femme. Elle balbutie, elle recule devant le féminisme. Elle hésite, elle a peur de déstabiliser les hommes. Mais devant vous, il y a cette jeune icône déterminée, puissante, indépendante. Une jeune femme qui sait où elle veut aller, là où sa passion lui tiendra lieu de quotidien. Le féminisme, c’est ça aussi. Michelle, c’est juste ça.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast