ORLAN est une femme hors du commun qui vous dit « comme tout le monde, j’ai essayé d’être une femme, une vraie femme. J’ai essayé d’être toute la femme, de m’empoisonner. Mais le poison était tellement virulent, que je me suis mis à le vomir ». Et vous, vous en reprendrez un peu ?

Il y a sa coiffure, il y a ses implants. Mais il y a surtout cette femme qui ne ment pas, cette femme qui n’a pas peur. Au début, elle vous teste un peu, elle veut voir qui on lui a mis en face. Alors vous tenez comme sur un solitaire par gros vent. Une question chasse l’autre et vous apercevez son sourire, ses yeux. ORLAN est une très belle femme. Mais vous n’avez pas le temps de le lui dire. Face à une vous, il y a une femme puissante, créatrice. Elle vous dit comme avec précaution « ma vie n’a servi à rien, toute mon œuvre, tout mon travail n’a servi à rien, les femmes préfèrent souvent être des décorations ». Là, au milieu de son atelier, quel choc. Et puis ses silences qui éclosent partout, mais ne fuient jamais.

Elle vous traduit ce que toute son œuvre ne fait que hurler : « la beauté, c’est une question d’idéologie dominante ». Pour elle, être une femme, c’est se saisir de tous les moyens possibles pour avoir un point de vue et s’exprimer dans le monde. Et puis, micros fermés, le feu de la discussion toujours roulant. elle vous propose de rester un peu plus longtemps. Vous refusez poliment, comme une enfant. Mauvaise réponse.

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast