Béatrice Barbusse est une femme qui lâche tout de suite : « on vous dit que le sport est apolitique, qu’il y a des valeurs de partage, de solidarité, on est tous frères et sœurs. Toutes ces valeurs sont plus qu’incantatoires, elles sont totalement illusoires. Derrière on découvre de nombreux sujets tabous ». Le ton est donné.

Des années de lutte pour faire prévaloir son talent sur le terrain et son intelligence sur les bancs de l’école sur les déterminismes sociaux, sur le sexisme, sur la violence des plafonds de verre. Elle a réussi. Normalienne et première femme en France à avoir été présidente d’un club sportif professionnel masculin : « à un jeune homme qui se moque d’une sportive parce qu’elle n’est pas féminine, je demanderais qu’est-ce que c’est qu’être féminine ? Qu’est-ce qu’une femme ? Je lui poserais des questions pour qu’il se rende compte que derrière son jugement, il y a beaucoup plus de questions que de réponses et qu’il n’y a surtout pas de certitude ».

Il y a chez Béatrice Barbusse l’alliance d’une grande force, d’une détermination en acier trempé et d’une empathie qui se retient, qui déborde, qui n’y peut rien. Et à la fin, il vous reste la tendresse.

 

Cet épisode a été réalisé en collaboration avec ABlock! – le média dédié au sport féminin

Partager l'épisode sur les réseaux sociaux !
Comments have been closed.
©Michelle Podcast